Nous avons tous, à un moment ou un autre de notre vie, ressenti une sensation d’oppression, une difficulté à respirer ou un sentiment d’étouffement.

Ce phénomène, appelé “angoisse respiratoire”, peut être très dérangeant et anxiogène.

Lorsque les individus commencent à s’assimiler à l’angoisse elle-même, alors les symptômes ont tendance à se généraliser, voir même à générer de la culpabilité.

Vous vous posez certainement la question : pourquoi cette angoisse m’obsède autant ?

La réponse est terriblement simple et brutale : l’oppression thoracique ou la difficulté à prendre son souffle nous ramène directement à la peur fondamentale de mourir.

Dans cet article, nous allons explorer les causes, les symptômes et les traitements possibles pour l’angoisse respiratoire.

Alors, plongeons-nous dans cet univers pour mieux comprendre et surmonter ce problème !

l'angoisse respiratoire peut génère de la panique

Qu’est-ce que l’angoisse respiratoire ?

L’angoisse respiratoire, aussi connue sous le nom de dyspnée, est une sensation de difficulté à respirer, d’essoufflement ou d’oppression thoracique.

Elle peut être causée par divers facteurs, tels que des problèmes physiques ou psychologiques.

Voici quelques-unes des causes les plus courantes :

Les causes physiques de l’angoisse respiratoire

  • Problèmes pulmonaires : asthme, bronchite, pneumonie, etc,
  • Problèmes cardiaques : insuffisance cardiaque, maladies coronariennes, etc,
  • Anémie,
  • Obésité.

Les causes psychologiques de l’angoisse respiratoire

  • Le stress chronique,
  • Le stress post-traumatique,
  • Dépersonnalisation, déréalisation (DP/DR)
  • L’anxiété sévère,
  • Trouble anxieux plus ou moins sévère,
  • Les attaques de panique,
  • Les symptômes dépressifs.

tcc pour traiter l'angoisse respiratoire

Les symptômes de l’angoisse respiratoire

Les symptômes de l’angoisse respiratoire peuvent varier d’une personne à l’autre.

Cependant, certains signes sont fréquemment observés chez les personnes souffrant de ce problème :

  • Des signes d’essoufflements,
  • La sensation d’étouffement plus ou moins fréquente,
  • Une oppression thoracique,
  • De la tachycardie (rythme cardiaque rapide, battements du cœur qui sautent)
  • Une transpiration excessive et injustifiée,
  • Des vertiges plus ou moins fréquent.

Comment surmonter l’angoisse respiratoire ?

Heureusement, il existe des solutions pour aider à surmonter l’angoisse respiratoire.

Voici quelques conseils pour y parvenir !

Prendre conscience de sa respiration

Personne pratiquant la respiration profonde pour gérer l'angoisse respiratoire

Il est important d’être conscient de sa respiration et de la contrôler.

Essayez de respirer lentement et profondément, en inspirant par le nez et en expirant par la bouche.

Cela permet de réduire l’anxiété et de faciliter la respiration, tout en effectuant en conscience, des exercices de cohérence cardiaque.

Se détendre

Pratiquer des techniques de relaxation, comme la méditation ou le yoga, peut aider à diminuer l’anxiété comme l’angoisse, et à améliorer votre respiration.

Consulter un psychopraticien

Si l’angoisse respiratoire persiste, il est essentiel de consulter non seulement un médecin généraliste, mais également d’enclencher un processus de désensibilisation au niveau de vos symptômes avec la TCC.

Prévention de l’angoisse respiratoire

Pour prévenir l’angoisse respiratoire, il est important d’adopter un mode de vie sain, en pratiquant une activité physique régulière et en maintenant une alimentation équilibrée.

Il est également crucial de gérer son stress et de pratiquer des techniques de relaxation.

foire aux question au sujet de l'angoisse respiratoire


Quelle est la différence entre l’angoisse respiratoire et l’essoufflement ?

L’angoisse respiratoire est une sensation de difficulté à respirer, tandis que l’essoufflement est un symptôme qui peut être ressenti lors d’un épisode d’angoisse respiratoire.

L’essoufflement peut également être causé par d’autres problèmes de santé, tels que des problèmes cardiaques ou pulmonaires.


Est-ce que l’angoisse respiratoire peut être dangereuse ?

Dans certains cas, l’angoisse respiratoire peut être un signe d’un problème de santé sous-jacent, comme une maladie cardiaque ou pulmonaire.

Il est donc important de consulter un médecin pour évaluer la situation et déterminer la cause du problème.


Comment puis-je différencier l’angoisse respiratoire d’une crise d’asthme ?

Les crises d’asthme et l’angoisse respiratoire peuvent présenter des symptômes similaires, mais il existe des différences clés.

L’asthme est généralement associé à des sifflements et une respiration sifflante, tandis que l’angoisse respiratoire peut être accompagnée de sensations d’étouffement et d’oppression thoracique.

Consultez un médecin pour un diagnostic précis.


L’angoisse respiratoire est-elle toujours liée à des problèmes psychologiques ?

Non, l’angoisse respiratoire peut également être causée par des problèmes physiques, tels que des problèmes pulmonaires ou cardiaques.

Il est important de consulter un médecin pour déterminer la cause sous-jacente de l’angoisse respiratoire.


Puis-je prévenir l’angoisse respiratoire ?

Il est possible de réduire le risque d’angoisse respiratoire en adoptant un mode de vie sain, en pratiquant une activité physique régulière, en maintenant une alimentation équilibrée et en gérant son stress.

Ainsi, l’angoisse respiratoire est un trouble qui peut toucher de nombreuses personnes, avec des causes variées, allant de problèmes physiologiques à des facteurs psychologiques.

Les symptômes peuvent être invalidants et avoir un impact significatif sur la qualité de vie des individus concernés.

Pour traiter et prévenir l’angoisse respiratoire, il est essentiel d’adopter une approche globale, en tenant compte à la fois des aspects médicaux et psychologiques.

Les traitements peuvent inclure des médicaments, des thérapies telles que la thérapie comportementale et cognitive (TCC) et des techniques de relaxation et de gestion du stress.

La prévention passe également par une meilleure connaissance de son corps et de ses réactions, ainsi que par l’adoption d’un mode de vie sain et équilibré.

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez