La Dépression Saisonnière (DS) est une forme de dépression.

Elle survient généralement en hiver et peut avoir un impact négatif sur le bien-être physique et mental.

Les principales causes de la DS incluent: altération des cycles biologiques naturels, baisse des niveaux de vitamine D et le stress lié aux vacances !

Les symptômes de la DS sont les mêmes que ceux de la dépression ordinaire, par exemple : perte d’intérêt pour les activités, fatigue et désintérêt.

Maintenant, voyons quelles sont les principales causes de la dépression saisonnière !

Dépression Saisonnière : Causes, Symptômes et Traitements

Les Causes de la dépression Saisonnière

Les changements de lumière

La dépression saisonnière, aussi connue sous le nom de trouble affectif saisonnier (TAS), est une forme de dépression qui survient chaque année à la même période, généralement lors du passage aux heures plus sombres et journées les plus courtes en hiver.

La cause la plus commune du TAS est un changement dans la lumière.

Lorsque les journées deviennent plus courtes et que nous recevons moins de lumière du soleil, notre rythme circadien peut être perturbé et nous pouvons perdre le sentiment de joie que nous ressentons habituellement.

Le manque d’exposition à la lumière peut également entraîner une baisse des niveaux d’hormone qui contrôlent notre humeur, tels que la mélatonine et le cortisol.

Ces changements biologiques peuvent provoquer des symptômes physiques et mentaux tels que la fatigue, les problèmes pour se lever le matin ou aller se coucher tôt le soir, un manque d’intérêt pour les activités qui autrefois procuraient du plaisir, une irritabilité excessive ou une démotivation et des difficultés à rester concentré pendant une longue période.

La dépression saisonnière peut également provoquer un gain anormal de poids ou un appétit anormal !

Les changements dans le rythme circadien

La dépression saisonnière est un état d’humeur qui survient fréquemment à des périodes varies de l’année et qui est le plus souvent associée au changement de saison.

Les principales causes de la dépression saisonnière sont les changements de luminosité, ainsi que les changements dans le rythme circadien du corps. À chaque fois, il y a une perturbation du calendrier interne du corps et cette perturbation peut entraîner divers symptômes.

Le rythme circadien est un schéma spécifique de 24 heures sur les taux d’hormones, la température corporelle et le sommeil-veille qui régulent beaucoup des fonctions corporelles normales.

La principale entrée pour le rythme circadien est la luminosité, et cela signifie que le temps d’exposition à la lumière peut affecter ce calendrier interne. La dépression saisonnière commence généralement au milieu de l’automne ou en hiver lorsque la durée des journées diminue considérablement.

Le manque ou l’absence d’exposition à suffisamment de lumière solaire pendant ces mois constitue une perturbation du rythme circadien et peut causer une fatigue excessive, une humeur triste et une baisse générale des niveaux d’énergies de l’individu.

Dépression Saisonnière : Causes, Symptômes et Traitements

Les changements hormonaux

Les changements hormonaux sont l’une des principales causes connues de la dépression saisonnière. La déficience en lumière du soleil est souvent associée à une baisse des niveaux de sérotonine et d’autres doses dans le cerveau.

Les niveaux plus élevés de mélatonine produisent aussi un sentiment de fatigue et de somnolence.

En raison des changements saisonniers, les personnes peuvent également souffrir d’un manque d’exposition à la lumière du soleil, ce qui affecte directement leur humeur. Lorsque la luminosité est faible, le corps commence à produire plus de mélatonine ce qui peut entraîner une baisse significative de l’humeur.

Si vous êtes sensible aux changements saisonniers, il se peut que vous remarquiez des symptômes pendant certaines parties de l’hiver ou de l’été.

Les chercheurs ont noté divers autres facteurs tels que des rapports sociaux limités ou une pression excessive difficile ou une pression supplémentaire accrue pendant les mois les plus froids sans soleil pour contribuer à déclencher la dépression hivernale chez certaines personnes.

Symptômes de la dépression saisonnière

La dépression saisonnière est une forme de dépression qui arrive en automne ou hiver. Les jours sont plus courts et le soleil se couche plus tôt.

La cause est un changement des niveaux de sérotonine dans le cerveau. Les symptômes sont pareils à ceux de la dépression majeure. Une humeur triste, une activité réduite et un manque d’intérêt pour les choses.

Voyons plus en détail les symptômes de la dépression saisonnière.

Modifications de l’humeur

La dépression saisonnière (SAD) est une forme de dépression qui survient chaque année à la même saison. Il peut être difficile à diagnostiquer car les symptômes se manifestent progressivement et sont souvent confondus avec les symptômes moins graves du blues hivernal.

Les personnes atteintes de cette forme de dépression peuvent éprouver des symptômes psychologiques tels que : l’anxiété, la tristesse ou la nostalgie, l’irritabilité, une concentration et une mémoire altérées et une perte d’intérêt pour les activités ordinairement appréciées et agréables.

Les symptômes physiques sont également fréquents et comprennent : fatigue, sommeil excessif, augmentation de l’appétit et prise de poids. Dans certains cas graves, des pensées suicidaires peuvent survenir.

La prise en charge correcte peut fournir un soulagement considérable et aider les personnes affectées à retrouver leur bien-être mental, physique et social originaire.

Augmentation de l’appétit

L’augmentation de l’appétit est un des symptômes de la dépression saisonnière. Les personnes souffrant de cette forme particulière d’humeur peuvent vouloir manger plus que d’habitude ou même ne plus vouloir faire attention à leur régime alimentaire.

Lorsque les niveaux sérotonine sont faibles, ils peuvent rechercher des aliments riches en glucides pour rétablir leurs taux normal.

Cela peut entraîner un gain et une prise de poids significative durant la saison qui suit.

Les personnes à qui l’on a diagnostiqué un trouble dépressif saisonnier devraient chercher à maintenir une alimentation équilibrée et diminuer le taux d’aliments hautement caloriques et sucrés qu’elles choisissent pour compenser leurs sentiments négatifs.

En effet, le déséquilibre alimentaire peut largement contribuer à aux symptômes physiques de la dépression.

Fatigue et manque d’énergie

La dépression saisonnière est un trouble qui se produit pendant les mois les plus sombres de l’année, et elle est le plus souvent diagnostiquée pendant l’hiver.

Les symptômes moins connus de la dépression saisonnière incluent une fatigue extrême, un manque d’énergie et une somnolence excessive. Une personne peut également signaler avoir du mal à réveiller le matin ou s’endormir trop tôt.

Un sentiment général de malaise ou une sensation d’incapacité à profiter des activités normales peut également accompagner ces symptômes.

Dans la plupart des cas, les symptômes persistent pendant environ quatre mois et nécessitent souvent des traitements afin de permettre au patient d’effectuer des activités quotidiennes et professionnelles normales.

Dépression Saisonnière : Causes, Symptômes et Traitements

Traitements pour la dépression saisonnière

La dépression saisonnière est un trouble. Il se caractérise par une mauvaise humeur et une faible énergie durant les mois plus sombres de l’année.

Les personnes qui en souffrent sont plus sujettes à se sentir déprimées en automne et en hiver.

Il y a heureusement des traitements pour soulager les symptômes. Des remèdes naturels, des thérapies psychologiques et même des médicaments peuvent aider.

Voyons comment ces traitements peuvent vous rendre le sourire !

La Thérapie cognitivo comportementale

La thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est une forme de psychothérapie qui peut être particulièrement utile pour les personnes atteintes de dépression saisonnière.

Cette forme de psychothérapie vise à aider la personne à modifier ses pensées, croyances et comportements afin qu’ils puissent atténuer limitations et symptômes dépressifs.

La TCC se concentre sur les relations entre le comportement, les pensées et les émotions afin que la personne puisse réguler ses sentiments et mieux gérer le stress.

La TCC peut aider les personnes qui souffrent de dépression saisonnière à améliorer leur bien-être en modifiant leurs schémas de pensée négatifs ou automatiques pour encourager des opinions plus positives et constructives.

Les techniques employées dans la TCC impliquent un objectif spécifique à chaque session, un travail sur des expositions (exposition aux événements ou situations qui provoquent une inquiétude excessive), l’utilisation des comportements opposés (une action contradictoire face aux sentiments ou aux situations anxiogènes) et l’apprentissage des comportements adaptatifs.

Thérapie interpersonnelle (TIP)

La thérapie interpersonnelle (TIP) est un type de thérapie basée sur le dialogue entre un psychothérapeute et une personne souffrant du trouble affectif saisonnier (TAS).

L’objectif principal de la TIP est d’aider la personne à comprendre ses émotions et à mieux appréhender le stress lié aux changements saisonniers. Au cours des séances, le thérapeute peut discuter avec la personne des principaux problèmes de sa vie, tels que les relations avec les autres, les responsabilités familiales ou professionnelles et les sources d’anxiété.

La TIP peut également inclure des techniques telles que la relaxation musculaire progressive et l’entraînement cognitif visant à identifier et à modifier les pensées négatives.

Les séances de thérapie interpersonnelle ne se limitent pas aux adultes, elles peuvent aussi être bénéfiques aux adolescents qui souffrent du trouble dépressif saisonnier.

Celles-ci peuvent inclure un examen plus large des relations familiales et une plus grande implication des parents dans le traitement.

Antidépresseurs et médicaments

Les médicaments peuvent être un traitement efficace pour la dépression saisonnière. Les personnes atteintes de dépression saisonnière bénéficient souvent d’un traitement à base d’antidépresseurs, comme les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS) ou les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IECA).

Ces médicaments sont généralement prescrits pour une période donnée et peuvent aider à soulager les symptômes tels que la tristesse, l’anxiété et le manque d’intérêt pour des activités précédemment appréciées par le patient.

Les ISRS comportent également un certain nombre d’effets secondaires possibles, notamment des troubles du sommeil et une prise ou perte de poids importante.

Il est important que tout effet secondaire persistant soit signalé à votre professionnel de la santé afin qu’ils puissent adapter le mieux possible votre traitement. D’autres types courants d’antidépresseurs qui peuvent être prescrits comprennent des moyens qui ne modifient pas directement les niveaux de sérotonine, tels que l’imipramine (un antidépresseur tricyclique).

Des conseils sur l’utilisation responsable des antidépresseurs devraient être discutés avec votre professionnel avant usage.

Prévenir la dépression saisonnière

La dépression saisonnière est un type de maladie qui se présente en automne et en hiver. Mais ne vous inquiétez pas, elle s’en va dès le printemps et l’été.

Les symptômes peuvent être intenses et varier entre chaque personne. Heureusement, il y a des astuces pour éviter la dépression saisonnière et trouver des méthodes pour gérer la maladie.

Les causes, les symptômes et les moyens de prévenir la dépression saisonnière vont ainsi être abordés dès maintenant !

Exercice régulier

L’exercice régulier est l’un des meilleurs moyens de prévenir la dépression saisonnière. L’activité physique aide votre corps à produire des endorphines, ce qui améliore votre humeur et vous donne plus d’énergie.

Une activité simple comme une promenade quotidienne peut aider à réduire le stress, à soulager la tristesse et à éclaircir l’humeur. Essayez d’adopter une routine d’exercice régulière à un niveau modéré et en augmentant progressivement la durée et l’intensité.

Exercer avec des amis ou en groupe peut augmenter les effets bénéfiques de l’exercice et le sentiment de camaraderie qu’il offre peut être très thérapeutique pour les personnes souffrant de dépression saisonnière.

En intégrant un programme d’exercices adaptés aux besoins individuels dans votre plan de traitement, il est possible de prévenir la dépression saisonnière et/ou d’améliorer les symptômes existants.

Manger des aliments sains

La dépression saisonnière est une cause de malaise et de tension qui se produit durant les mois d’hiver. Manger des aliments sains est un moyen efficace pour prévenir ou réduire les symptômes de dépression saisonnière.

Les aliments nutritifs offrent au corps l’énergie dont il a besoin pour fonctionner correctement et donner le ton à l’humeur. Les aliments bons pour la santé, tels que les produits céréaliers entiers, les fruits et légumes frais, la volaille et le poisson maigre, vous aideront à maintenir votre équilibre énergétique.

Les vitamines du groupe B telles que le B6 et le B12 peuvent contribuer à réduire la fatigue associée à la dépression saisonnière.

Faites le plein de ces vitamines en mangeant des œufs, du yogourt ou encore des noix, des graines et des avocats. La vitamine D peut également être bénéfique car elle joue un rôle important dans la production d’hormones votée au maintien de l’humeur.

Essayez de consommer plus de poissons gras tels que le thon, les sardines et le saumon pour obtenir une bonne dose de vitamine D.

De plus, l’ajout d’acides gras oméga 3 aux repas quotidiens favorise également un bon état mental en fixant naturellement les niveaux d’hormones qui maintiennent vos humeur stable pendant toute l’année.

Vous pouvez obtenir des acides gras oméga-3 en mangeant des fruits secs comme les amandes ainsi qu’en mangeant plus de poissons gras riches en graisse comme le maquereau et la truite.

Si vous ne consommez pas suffisamment ces aliments nourrissants, faites-vous accompagner par votre médecin pour discuter du fait d’ajouter une supplémentation à votre routine alimentaire pour maximiser votre bien-être Saisonnier!

Dépression Saisonnière : Causes, Symptômes et Traitements

Obtenir des niveaux suffisants de lumière naturelle

Réduire le risque de dépression saisonnière peut être aussi simple que de passer plus de temps à l’extérieur.

Les personnes qui ne reçoivent pas assez de lumière naturelle durant les mois d’hiver peuvent souffrir des mêmes symptômes qu’une personne souffrant de dépression saisonnière.

Vous pouvez essayer les stratégies suivantes pour vous assurer d’obtenir suffisamment de lumière naturelle pendant la saison froide :

StratégieDescription
Passer une heure chaque jour à l’extérieur durant la journéeSortez et prenez un bain de soleil le plus tôt possible le matin, car cela peut aider à réduire les symptômes du blues hivernaux.
Planifiez des activités extérieures le week-endInclure des activités extérieures au cours des journées où vous avez plus de temps libre telles que promenade, skateboard, randonnée ou sports nautiques.
Suivez une routine avant coucher saineAvoir une bonne hygiène du sommeil afin que votre horloge biologique soit synchronisée pour rester éveillé et active durant la journée.
Évitez également d’utiliser des appareils électroniques avant d’aller au lit car ceux-ci perturbent la qualité du sommeil.
Essayez la luminothérapieSi vous n’avez pas accès à assez de lumière naturelle en hiver, vous pouvez essayer une lampe spéciale conçue pour aider à prévenir les symptômes du blues hivernal en utilisant compatible et intense ampoules fluorescentes pour simuler un bainde soleil artificiel chez soi.
Cette thérapie est considérée comme un traitement efficace pour soulager les symptômes liés à la dépression saisonnière.


Quels sont les symptômes de la dépression saisonnière ?

Les symptômes courants de la dépression saisonnière comprennent une humeur dépressive persistante, une perte d’intérêt pour les activités habituelles, une fatigue accrue, des changements d’appétit, des problèmes de sommeil et des difficultés de concentration.


Quel est le mois le plus dépressif ?

Il n’y a pas de mois spécifique qui soit universellement considéré comme le plus dépressif.

Cependant, la dépression saisonnière est généralement associée aux mois d’hiver, lorsque les journées sont plus courtes et qu’il y a moins de lumière du soleil.


Comment surmonter la dépression saisonnière ?

Certaines stratégies pour surmonter la dépression saisonnière incluent l’exposition à la lumière naturelle, l’exercice régulier, le maintien d’une alimentation équilibrée, le maintien d’un rythme de sommeil régulier, la recherche de soutien social et l’éventuelle consultation d’un professionnel de la santé mentale.


Pourquoi tous les hivers je suis en dépression ?

Les raisons exactes de la dépression saisonnière ne sont pas entièrement comprises, mais il est probable que des facteurs tels que le manque de lumière du soleil, des déséquilibres chimiques dans le cerveau et des changements dans les rythmes circadiens puissent contribuer à cette condition.


Quelle est la principale cause de la dépression saisonnière ?

La principale cause de la dépression saisonnière est la diminution de l’exposition à la lumière du soleil pendant les mois d’hiver, ce qui peut perturber les niveaux de certaines substances chimiques dans le cerveau, notamment la sérotonine, qui joue un rôle dans la régulation de l’humeur.


Quand commence la dépression saisonnière ?

La dépression saisonnière commence généralement à l’automne, lorsque les journées raccourcissent et que la luminosité diminue.

Les symptômes peuvent persister tout au long de l’hiver et s’améliorer au printemps.


C’est quoi la dépression souriante ?

La dépression souriante, également connue sous le nom de dépression masquée, fait référence à une forme de dépression où les personnes peuvent cacher leurs symptômes dépressifs derrière un comportement en apparence normal ou joyeux.

Cela peut rendre le diagnostic de la dépression plus difficile car les symptômes peuvent être moins évidents.

Dépression Saisonnière : Causes, Symptômes et Traitements

En définitif, la dépression saisonnière est une forme spécifique de dépression qui se manifeste généralement pendant les mois d’hiver, en raison du manque de lumière du soleil et des changements saisonniers.

Les symptômes de la dépression saisonnière peuvent avoir un impact significatif sur la vie quotidienne, entraînant une humeur dépressive, une perte d’intérêt pour les activités habituelles et une fatigue accrue. Cependant, il existe des moyens de surmonter cette condition.

L’exposition à la lumière naturelle, l’exercice régulier, le maintien d’une alimentation équilibrée et d’un rythme de sommeil régulier, ainsi que la recherche de soutien social sont autant de stratégies bénéfiques pour atténuer les symptômes de la dépression saisonnière. Il est également recommandé de consulter un professionnel de la santé mentale pour un soutien supplémentaire et un plan de traitement adapté.

Il est important de reconnaître que la dépression saisonnière est une condition réelle et que personne ne devrait se sentir coupable ou honteux de ressentir ces symptômes.

En prenant des mesures positives pour prendre soin de sa santé mentale pendant les mois d’hiver, il est possible de réduire l’impact de la dépression saisonnière et de retrouver un bien-être émotionnel.

Il est toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et un plan de traitement approprié.

N’hésitez pas à demander de l’aide et à vous entourer de soutien dans votre parcours vers le rétablissement.

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez